Vouloir un bébé, c’est comment ?

ça se passe comment dans notre tête quand on veut un bébé ?

Si je te raconte un peu ma vie, ça te va ?

 (j’espère que t’aimes lire)

 

ça va faire 11 ans qu’on est ensemble avec papa-bus,

et comme Bubus a 2 ans (et que tu es fort-e en calcul) on a mis 9 ans avant de faire un bébé.

(un bébé magnifique d’ailleurs)

Au début on était jeunes, et étudiants, et moi je ne  voulais pas d’enfants avant d’avoir terminé mes études.

Parce que je me connaissais et que je savais que je ne pourrais pas m’y remettre après.

Et parce que je voulais ABSOLUMENT être instit’

 

Au bout de 3 ans j’avais presque fini mes études et on avait évoqué l’idée d’avoir un bébé avec papa-bus, mais juste comme ça,

parce que pour avoir mon concours j’avais décidé de mettre toutes les chances de mon côté en le passant dans l’académie de Creteil plutôt que dans celle d’Aix-Marseille.

J’ai donc eu mon concours l’année suivante, mais… plus question de bébé pour le moment vu que j’étais à 800km de mon chéri (ok, google map dit 760km, soyons précis)

Pendant une année je faisais des aller-retour en train tous les week-end.

3h de TGV vendredi soir, la même chose dans l’autre sens le dimanche soir + la route jusqu’à la gare et le RER…

 

ça a duré presque 1 an, puis mon chéri a eu sa mutation à Paris (le pauuuuuuvre, je l’ai fait venir dans cette région hostile qu’est l’ïle de France)

Il a abandonné sa famille et ses amis par amour pour moi

 

Durant nos premières années en île de France on a un peu oublié notre projet de faire un bébé. On ne savait pas trop combien de temps on allait rester là loin de notre famille, puis on a changé notre mode de vie.

C’est pas pareil de vivre à Aix et à Paris.

Et puis c’est pas pareil de vivre dans un endroit dont on connaît le moindre recoin que de vivre dans un endroit où tout est nouveau pour nous, et où il faut apprendre à connaître de nouvelles personnes.

La première année c’était dur, on connaissait que nous ^^ ça ne se fabrique pas du jour au lendemain de nouveaux amis.

 

Enfin bref, on ne pensais plus trop aux bébés.

 

Et puis un jour, il y a 3 ans environ, ça m’a pris “comme une envie de pisser” il me fallait un bébé MAINTENANT, tout de suite !! Et c’était urgent !!

Et j’allais m’énerver si j’en avais pas un (oui, je suis une fille raisonnable).

Je n’ai pas réussi à m’expliquer d’où ça venait.

(même si je venais de perdre ma grand mère et que j’ai eu envie de me tourner du côté de la vie pour oublier la mort)

J’aime pas trop les histoires d’hormones ou d’horloge biologique, parce que ce n’est pas parce qu’on est une femme qu’on est obligée de vouloir des bébés. On peut très bien vivre heureux sans bébé si c’est un choix.

J’avais même envisagé un moment l’idée de ne pas avoir d’enfant et d‘être une super tatie, adorée de ses neveux, jusqu’à cet “appel de la foret”

Je t’invite à aller voir l’illustration de Juliette Merris à ce sujet.

 Ce qui est dur quand ton envie de grossesse est si forte, soudaine et inexpliquée, c’est qu‘il faut te calmer pour réussir à convaincre ton chéri que c’est une idée mûrement réfléchie (alors qu’en fait pas du tout).

 J’ai donc commencé cette grossesse en regardant tous les sites et forums existants sur la grossesse (à ne jamais faire, hein) à calculer mes jours d’ovulation et à être triste et déçue à chaque règles… J’ai eu l’impression que ça mettait hypeeeeeer loooongtemps, alors qu’au final je suis tombée enceinte en 3 mois, ce qui est mega rapide.

J’ai continué la grossesse comme je l’avais commencée, un peu plus calme et détendue, mais en regardant tout ce qui se faisait et qui se disait sur la grossesse, et sur l’accouchement.

 

Pour la seconde grossesse c’est différent.

Je n’avais pas envie d’avoir un enfant unique (pour des raisons personnelles) mais j’avoue que durant la première année de Bubus on était tellement crevés avec Papa-bus que je ne voulais surtout pas retomber enceinte. Je ne m’imaginais pas avec Bubus + un mini-bubus. C’était trop dur.

Les parents d’enfants rapprochés sont bien plus courageux, ou bien plus fous ^^, que moi.

 

Puis le temps passant Bubus a commencé à dormir de mieux en mieux, et nous aussi, et à devenir de plus en plus autonome, nous laissant plus de temps pour nous à papa-bus et moi. Et nous avons envisagé l’idée de lui faire un petit frère (ou même une petite soeur soyons fous).

Sauf que cette fois-ci c’est une décision 100% réfléchie, née de notre envie mutuelle à Papa-bus et moi d’agrandir la famille. Pas d’appel de la forêt, pas de folie ni de crise (et tant mieux finalement).

Je vis cette envie de grossesse beaucoup plus calmement, des fois je me dis que je la vie peut-être trop calmement.

Je ne regarde aucun site internet qui parle de grossesse, c’est peut-être parce que je sais un peu plus à quoi m’attendre, j’ai moins peur.

Je n’ai plus aucune crainte, contrairement à la première fois, ni de la grossesse, ni même de l’accouchement.

parce que je connais un peu ce qui m’attend ^^

La seule chose qui me fasse parfois peur c’est d’avoir un deuxième bébé.

On habite toujours à 800km de la famille, on est tout seuls.

 

Qu’est-ce qu’on fera de Bubus quand j’irai accoucher ?

Et comment on fera avec un bébénou et un petit garçon qui rentre à l’école maternelle ?

Et si je suis seule à la maison avec les 2 enfants, comment ça se passera ?

 

Je n’ai pas peur de l’attitude de Bubus face à numéro 2

ce qui me fait le plus peur c’est de ne pas arriver à gérer.

Mais quand j’y réfléchi bien, j’avais la même peur pour Bubus, et tout va bien.

Moi ce qui me fait peur c’est l’inconnu,

et mon inconnu c’est d’être 4 à la maison.

 

D’un autre côté j’ai vraiment très envie d’agrandir la famille,

parce que j’aime Bubus et papa-bus et qu’on sera hyper heureux à 4.

P.S. merci de m’avoir écouté, ça fait du bien d’écrire ce qui nous fait peur… ça aide à avancer.

Auteur de l’article : astuces de Bubus

astuces de Bubus

2 commentaires sur “Vouloir un bébé, c’est comment ?

    Die Franzoesin

    (5 février 2017 - 8 h 18 min)

    J’espere que vos projets se réaliseront vite ! Je suis dans la même situation que toi, treeees loin de ma famille, avec un premier grand comme Bubus et le même projet . Je me dis qu’on trouve toujours des solutions le moment venu et que même si parfois ce sera dur c’est le plus beau cadeau que je puisse faire à mon fils, une fratrie.

    elfyne creation

    (5 février 2017 - 8 h 18 min)

    Oui, c’est dur d’être loin de sa famille comme ça.
    Toi aussi je te souhaite que tes projets se concrétisent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *