On s’est abonné à Babar

Bubus est né 1 mois pile après Noël,

autant te dire qu’à noël il est plutôt gâté et qu’on manque d’idées cadeaux pour son anniversaire.

Parce qu’il a assez de jouets, vêtements, et autre…

Puis on s’est dit qu’on pourrait pitêtre l’abonner à un magazine.

Je me suis souvenue de plusieurs magazines du groupe Bayard qu’on avait reçus à l’école et que j’avais pu consulter.

J’avais bien aimé celui de Babar parce qu’il y avait des gommettes dedans.

J’ai trouvé ça vachement bien pour la motricité fine, la coordination, le repérage spatial, toutça toutça

Parce qu’il y a des gommettes qu’il peut coller où il veut

Et d’autres qu’il faut coller à des endroits précis

(en plus de coller les gommettes il y a une sorte de « cherche et trouve » qui plait bien à Bubus)

Bref,

Ses arrières-grands parents l’ont abonné à Babar.

(et comme on savait qu’on déménageait, on a commencé l’abonnement qu’en avril).

Et c’est bien chouette.

Soyons honnête j’avais choisi le magazine avec les gommettes,

Pas celui avec les histoires (style Popi ou Petit ours brun)

parce qu’une fois les gommettes collées le magazine l’interessait beaucoup moins.

(limite on pouvait le jeter quoi)

Les histoires, tout ça c’était pas son truc.

Mais voilà, je n’avais pas suivi que Babar magazine avait 3 formes

– la « classique » avec plein de gommettes donc

– la « jeux » avec des gommettes mais moins

– la « coloriage » sans gommettes !!!!

Quand j’ai reçu ceux-là je me suis dit : « ooooh noooon »

ça sert à rien, il ne va même pas les regarder.

Sauf qu’un miracle s’est produit entre temps,

Bubus s’est mis à aimer les histoires,

et à me réclamer que je lui lise Babar 5 fois par jour.

(et en plus il préfère toujours que je lui lise les histoires du Babar jeux)

Autant te dire que l’histoire de Babar qui va manger des Pizz’ en Italie, je la connais par coeur.

Et puis, comme il y a un côté affectif à ces magazines de temps en temps je lui propose aussi de colorier un peu

ça ne dure pas super longtemps,

il n’est pas encore très doué pour ça,

mais je trouve ça bien quand même.

Parfois il respecte les couleurs demandées

(c’est son côté bon élève)

*** Comment ça mon fils dépasse quand il colorie ? ***

*** Franchement, presque pas, ça se voit à peine.***

Parfois il commence par suivre les consignes,

puis il décide de faire ce qu’il veut

(c’est son côté punk)

Parfois il décide de réinventer le monde,

en coloriant l’eau orange, par exemple

(c’est son côté artiste)

Et puis parfois, il colorie en dehors des espaces prévus pour ça

(c’est son côté rebelle)

Voilà pour Babar,

Finalement, même sans les gommettes je suis bien contente,

et Bubus aussi.

Et toi, 

tes enfants sont abonnés à des magazines ?

 

Auteur de l’article : astuces de Bubus

astuces de Bubus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *