Mauvaise graine, deux siècles d’histoire de la justice des enfants

Parce que leur lire des histoires c’est bien mais qu’il ne faut pas oublier de lire pour nous un peu aussi de temps en temps, je te parle d’une de mes dernières lectures qui m’a beaucoup marquée :

Mauvaise graine, deux siècle d’histoire de la justice des enfants,

de Véronique Blanchard et Mathias Gardet, aux éditions textuel – 35€

Je vais te dire la vérité, quand on m’a proposé de recevoir ce très beau livre pour le chroniquer,

au début j’ai hésité et j’ai failli dire non.

Parce que je sais que je suis sensible (trop ?) et que c’est un sujet qui peut me rendre vite triste.

La justice pour enfants,

Ces enfants qu’on enferme, avec toujours la même question :

Faut-il les éduquer ou les punir ?

Mais si l’histoire n’a pas toujours été tendre avec les enfants il est important de la comprendre et de voir son évolution.

Parce que j’essaye d’appliquer une éducation bienveillante, avec mes limites et mes défauts d’humaine et de mère imparfaite, ce livre m’a conforté dans mon idée que c’était la bonne marche à suivre et que c’était vraiment ce que je voulais pour mes enfants.

Ce livre s’interesse aux enfants issus des « classes laborieuses ». Ce sont eux qui sont stigmatisés et souvent rejeté par la société. Appelés « racailles », « voyous », « mauvaises graines ». Ils font peur et inquiètent.

Alors ont s’interroge.

Que faire de ces enfants là ? Les éduquer ? Les punir ?

Souvent la solution choisie reste la même : l’enfermement et l’isolement.

Ce livre nous raconte donc 2 siècles de notre histoire. 2 siècle de « justice pour enfant ».

Et c’est super interessant. Parce que même si la justice pour enfant et la façon de voir et d’éduquer les enfants n’est pas encore toute rose il faut savoir qu’on est parti de super loin.

Les auteurs, tous les 2 historiens, nous retrace tout ça au travers

d’évènements clés,

de figures importantes dans l’histoire de la jeunesse

 et surtout d’images d’archives.

Alors, oui c’est parfois un peu triste mais ça reste une très belle lecture que je te conseille.

Auteur de l’article : astuces de Bubus

astuces de Bubus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *