Nourrir son enfant c'est simple, enfin, je crois.

En gros tu choisis si tu veux lui donner le sein ou un bib et après c'est réglé...

enfin, normalement.

Parce que pour moi ça ne s'est pas vraiment passé comme prévu,

mais vraiment pas hein.

 

Je te fais un résumé : Elle a eu que le sein, puis le sein + des bibs, puis que des bibs, puis des bibs + le sein, et maintenant de nouveau que le sein (YES).

Si tu veux savoir comment, pourquoi, je te préviens ça sera long.

(heu, non, ce sera très long, pardon)

 

nuage

 

 

Mon premier allaitement

 

Quand j'étais enceinte de Bubus je voulais allaiter.

Ou en tout cas, je voulais essayer.

Quand il est né je me disais qu'allaiter c'était naturel, et que donc c'était simple.

Du coup je ne m'étais pas préparée plus que ça.

J'avais fait une réunion sur l'allaitement à la PMI et basta.

 

Quand mon Bubus est né j'ai fait une hémorragie

(pas une grosse mais quand même assez pour être sous oxygène et crevée)

On me l'a retiré tout de suite, le temps de gérer mon hémorragie.

Je ne l'ai eu sur moi que quelques secondes.

J'aurais voulu lui donner le sein, mais le personnel pensais que j'étais trop faible (et ils avaient peut-être raison)

Papabus le gardait dans ses bras.

Au bout d'1h ou 2 (on ne sait plus vraiment, on n'avait pas les yeux rivés sur l'horloge) j'ai demandé à Papabus de le mettre sur moi.

C'était magique, magnifique...

MAIS quand Papabus est sorti téléphoner à la famille, pour annoncer la bonne nouvelle,

je ne me sentais pas la force de le garder contre moi,

j'étais vraiment bien affaiblie par les heures de travail, le manque de sommeil et l'hémorragie.

Et puis j'avais des perf' dans les 2 bras... pas super pratique

Papabus a posé Bubus dans le petit berceau à côté de moi et est parti téléphoner.

Mon Bubus a choisi ce moment là pour pleurer. J'ai utiliser le bouton d'appel pour faire venir quelqu'un et lui dire que je pensais que mon bébé avait faim. Elle m'a demandé si je voulais lui donner le sein, je lui ai dit que je n'en avais pas la force.

Elle m'a demandé si je pouvais lui donner le biberon, et je lui ai répondu la même chose : pas la force.

Du coup elle lui a donné le bib elle. ( et elle me l'a prit, et ça je ne m'y attendais tellement pas).

 

Bref, quand je suis remontée en chambre au bout de 6h d'observation je n'avais toujours pas donné le sein à mon bébé,

et personne ne m'avait vraiment expliqué comment faire.

 

Résutat : la nuit à été hyper dure. Sans compter la fatigue et le stress, je ne savais pas vraiment COMMENT donner le sein à mon enfant. (j'ai vite appris, à mes dépends, qu'une mauvaise position entraînait de belles crevasses)

Bubus pleurait beaucoup et une infirmière est venue me proposer de lui donner un complément parce que c'était un gros bébé (presque 4kg). J'ai accepté parce que je n'y connaissais rien, je n'avais jamais entendu parler de « stimulation » ni de « confusion sein-tétine ».

L'allaitement mixte c'est installé comme ça directement, sans que je n'y réfléchisse vraiment.

 

Bubus n'a jamais été en allaitement exclusif.

(je ne m'en suis rendue compte qu'en y réfléchissant pendant la grossesse de Licorne, je n'avais pas vraiment réalisé avant).

 

Le jour où je suis rentrée à la maison avec mon Bubus Papabus venait juste de partir, quelques heures plus tôt, pour un déplacement professionnel d'une semaine.

Je me suis retrouvée seule avec ma maman, que j'ai toujours cru anti-allaitement, et je ne me suis pas sentie encouragée à continuer

(en fait c'était dans ma tête, comme quoi on interprète souvent mal les choses).

 

Bref, au bout de 10 jours Bubus n'a plus eu que des biberons.

Je n'ai pas regretté mon choix car je me sentais plus sûre de moi, et lui tolérais très bien les biberons.

 

nuage

 

L'allaitement de ma Licorne 

 

Pour ma Licorne je voulais VRAIMENT allaiter,

alors je me suis mieux préparée (enfin, j'ai cru).

J'ai demandé à ma sage-femme un cours spécial allaitement lors des cours de prépa à la naissance.

Je me suis renseignée sur l'allaitement, suis allée sur le site de la Leche League.

J'ai appris qu'il fallait donner le sein à la demande, que bébé tète le plus souvent possible

et surtout qu'il ne fallait JAMAIS donner de complément

(surtout pendant la mise en route de l'allaitement).

 

Et c'est là que tu vas voir que tout ne se passe pas toujours comme prévu.

 

Déjà ma Licorne est née bien dodue comme son frère... non … encore PLUS que son frère.

Une petite Licorne de 4kg110.

Un gros bébé qui avait beaucoup faim.

 

Au début tout a bien roulé, et j'étais tellement contente.

 

J'ai été surveillée pour mon risque d'hémorragie,

du coup, même si je perdais quand même du sang, j'ai pu mettre ma Licorne au sein tout de suite après sa naissance.

Je me souvenais des bonnes positions d'allaitement et elle a pris le sein directement comme il faut (résultat = 0 crevasse pour moi)

Puis j'ai refusé de lui donner des complément MÊME si c'était un gros bébé.

Jusqu'à la montée de lait tout allait bien.

Puis la montée de lait a été compliquée...

Ma bébé était tellement excitée qu'elle n'arrivait plus à prendre le sein. Elle s'enervait, pleurait...

2 nuits bien difficiles.

( ça s'appelle la période java je crois)

Mais c'est passé. Par contre elle s'est mise à manger « tout le temps ». Elle mangeait 1h et faisait une pause d'une demi heure avant de se remettre à manger 1h. J'avais l'impression de ne faire que ça de mes journées.

Et elle ne prenait pas assez de poids pour les normes de la maternité, donc ils ne voulaient pas me laisser partir. Et ils essayaient de me convaincre de lui donner des compléments.

Je refusais obstinément.

Puis ils ont fini par me laisser rentrer à la maison.

A la condition de revenir la peser toutes les 48h.

C'était stressant et fatigant,

(or quand tu allaites il faut surtout éviter : le stress et la fatigue ! )

 

et frustrant parce que toutes les 48h, même quand elle prenait du poids, ce n'était jamais assez de poids...

A chaque fois on me disait : « vous êtes sûre que vous avez assez de lait ? », « vous n'avez peut-être pas assez de lait », « peut être qu'elle ne mange pas assez », « vous devriez lui donner des compléments, juste le temps que la lactation reparte ».

 

Bref, j'ai tenu bon... Au début.

Puis après un jour où bébé Licorne avait passé toute la journée à téter. Jour où j'avais pris sur moi de ne faire RIEN D'AUTRE que de lui donner le sein en me disant « au moins elle aura pris du poids », je suis allée à la maternité pour la faire peser une 3ieme fois.

Tout ça pour que le poids n'aille toujours pas.

J'étais désespérée et stressée, et j'ai accepté de lui donner un complément.

Ma Licorne avait 10 jours.

 

L'allaitement mixte

 

Je me suis dit : si elle ne mange pas beaucoup de bib,

ou si j'arrive à faire un allaitement mixte,

ce sera déjà ça.

Mais je n'arrivais pas à gérer tétée + complément,

Au bout de 5 jours j'ai pris la décision d'arrêter l'allaitement et de lui donner seulement des biberons.

Au début c'était bien.

( malgré 3 jours de sevrage difficiles pour ma poitrine)

Ma Licorne avait l'air plus éveillée, et moi j'avais plus de temps pour mon Bubus.

J'étais moins stressée.

Tout allait bien.

Je me disais «  au moins j'ai essayé », et puis « Bubus aussi a eu des bibs et ça allait très bien ».

Ma Licorne avait 15 jours

 

Le poids est remonté en flèche, les oiseaux chantaient, et puis...

Elle s'est mise à régurgiter, mais beeeaaauuuuucoup et systématiquement après chaque bib.

Ce n'était pas super pour elle,

 

Et moi j'ai perdu mon confort de sommeil.

Parce que tant que je l'allaitais, je l'endormais au sein, en position allongée, dans mon lit.

Mais depuis les bibs madame refusait de dormir avant 2h du mat' (on pense qu'elle avait mal au ventre)

et on devait la bercer au moins 1h avant de pouvoir la coucher.

Sans compter qu'on devait se réveiller 1 ou 2 fois dans la nuit pour lui donner le bib, lui faire faire son rot, la bercer jusqu'à pouvoir la recoucher.

Même si avec le bib papabus pouvait faire 1 nuit sur 2 (ce qui n'est pas possible avec l'allaitement) et bein mon sommeil en a beaucoup pâti.

 

Et puis après plusieurs choses se sont passées,

je ne sais pas dans quel ordre alors je te les mets en vrac :

 

 

 

- j'ai regretté d'avoir arrêté

- il y a eu « l'affaire Lactalis »

- j'ai constaté qu'il me restait quelques gouttes de lait

- j'ai eu envie de lui donner le sein, même si ce n'était pas pour la nourrir, juste pour cet échange

 

 

 

Ma relactation

 

Bref,

un matin je me suis levée,

c'était un peu avant noël.

après 1 mois de sevrage,

je lui ai donné le sein « pour voir » et je me suis rendue compte qu'elle savait toujours très bien téter.

Ma Licorne a tété 1h, puis elle s'est enquillé son bib en entier.

(en clair elle n'avait presque rien mangé mais ce n'était pas grave, parce que je voulais lui donner le sein mais sans objectif de la nourrir)

Le lendemain, j'ai refait la même chose.

Puis je me suis mise à faire ça 2 fois tous les matins.

C'était bien parce que mon Bubus était à l'école, donc je pouvais prendre mon temps et lui donner le sein sans stress. C'était notre moment à toutes les 2.

J'ai attendu quelques jours avant d'en parler à papabus, je ne savais pas quelle serait sa réaction face à ce nouveau changement d'avis.

En fait il l'a très bien pris, et ça m'a encouragée et décomplexée.

Ma Licorne avait 1 mois et demi.

 

J'ai donc pris le rythme de lui donner le sein avant chaque biberon et d'assumer que ce n'était pas nutritif.

Elle buvait environ 1h à chaque fois, mais ne mangeait presque rien.

(enfin j'imagine parce que derrière elle buvait systématiquement son bib en entier)

 

A noël,

malgré la présence de la famille,

dont certains un peu surpris de la voir ingurgiter un bib entier alors qu'elle venait de téter 1h, j'ai continué.

Parce que pour moi ce qui était important c'était qu'elle tète, même si elle ne mangeait que quelques gouttes.

Et comme je n'avais pas l'objectif de la faire manger, ou le stress qu'elle ne grossisse pas, l'allaitement se passait paisiblement.

 

Après je ne sais plus exactement comment ça c'est passé mais je me souviens, dans le désordre :

 

  • d'avoir tiré mon lait

  • d'avoir bu beaucoup de tisane d'allaitement

  • d'avoir discuté avec une personne qui avait fait une relactation et qui m'a donné beaucoup de courage et de motivation. (elle m'avait dit que comme moi au départ elle ne tirait que quelques gouttes et qu'après elle tirait 100ml facilement)

  • D'avoir remarqué que ma Licorne ne réclamait plus systématiquement un biberon après chaque tété.

27368539_2449294645294818_3250520961567325956_o

 

J'ai essayé d'augmenter ma production en buvant beaucoup de tisane d'allaitement, de la bière sans alcool,

en mangeant des aliments galactogènes,

et en prenant de l'homéopathie : china rubra 9CH ( 5 granules tous les matins) + ricinus communis 5CH et alfalfa 6DH ( 5 de chaque avant chaque tétée)

26952496_2447324518825164_1781358608223907934_o

 

Un mois après avoir commencé ma relactation, sans encore savoir que je faisais une relactation, et sans vraiment comprendre comment c'était arrivé, je me suis rendue compte que ma Licorne ne buvait plus que 2 biberons par jour.

C'était tellement motivant pour moi, j'étais si heureuse d'avoir réussi à redonner du lait maternel à ma Licorne.

Je trouvais que cette formule d'allaitement mixte nous allait bien, on avait notre rythme, elle allait bien, j'étais zen.

Pour moi ça fonctionnait et je nous voyais bien continuer comme ça.

Ma Licorne avait 2 mois et demi.

 

Et là, je suis allée chez la pédiatre.

(à cause d'un petit bouton sous son œil)

La pédiatre l'a pesé (par habitude) et ma Licorne n'avait pris que 100g en 2 semaines

(et ça correspondait pile poil au moment où je m'étais mise à fond dans l'allaitement et où j'étais passé à seulement 2 biberons par jour).

La pédiatre m'a donc dit de passer les compléments de 150ml à 180ml et de la repeser la semaine suivante.

Parallèlement j'ai mangé des aliments galactogènes, bu de la tisane d'allaitement et continué l'homéopathie, tout ça pour augmenter ma lactation.

Et puis j'ai lu le dossier de la leche league sur la relactation

 et à la pesée...

Elle n'avait pris que 15g en une semaine !!!

 

Pourtant elle était toujours dodue, bien éveillée, hyper joyeuse...

J'ai quand même pris peur.

Je n'avais pas envie d'affamer mon bébé.

J'ai donc essayé de lui donner plus de biberons.

Mais madame refusait de les manger.

(même ceux avec mon lait que je lui ai tiré)

Et quand elle les mangeait elle en vomissait une grosse parti.

 

C'était une période difficile et stressante pour moi.

Et si elle avait mangé ses bibs je pense que j'aurais arrêté l'allaitement (pour de bon cette fois).

Puis j'ai changé de biberon.

Tu te souviens, j'avais mis une vidéo sur FB.

J'avais testé les bib MAM avec leur tétine plate et ça a été magique pour ma Licorne <3

Et ça m'a mais TELLEMENT soulagée !

Ma Licorne avait presque 3 mois.

 

Je suis allée voir une spécialiste en lactation.

Elle m'a donné quelques conseils

  • mettre bébé le plus souvent possible au sein (elle m'a dit mini 8 fois par jour)
  • faire la technique du power pumping :tu places le tire lait dans un endroit agréable de la maison où tu passes souvent (pour moi c'était la cuisine), et tu tires ton lait (même juste 5min) . Tu peux tirer dans la même bouteille pendant 6h ( pas besoin de nettoyer la bouteille et la téterelle à chaque fois).
  • prendre de l'homéopathie : alfalfa 6DH et ricinus communis 5CH ( 5 granules de chaque matin, midi et soir)
  • prendre du fénugrec ( gélules vendues en parapharmacie) et continuer les tisanes d'allaitement

 

Et puis surtout elle m'a encouragée en me disant que c'était super ce que je faisais pour ma fille, et que c'était génial si j'arrivais à lui donner « seulement » 2 biberons.

Bref, j'avais besoin d'entendre ça

20180227_090325

 

Quand je suis allée chez la pédiatre pour la visite des 3 mois nous avons parlé de tout ça.

Du fait qu'elle avait peu grossi, qu'elle refusait les bibs et préférait le sein, mais que je n'étais pas sûre d'avoir assez de lait...

puis nous l'avons pesé.

6kg250

La pédiatre (qui a dû me sentir stressée) m'a dit que c'était super ce poids pour un bébé de 3 mois, qu'il ne fallait pas que je m'en fasse, que ma bébé allait bien.

Bref, j'avais besoin d'entendre ça (comment ça je l'ai déjà dit?)

 

 

Maintenant ma Licorne a presque 4 mois.

J'ai confiance en moi,

j'ai confiance en elle,

ça fait 3 semaines qu'elle n'a pas eu de complément.

Et j'arrive même à faire "du stock" que je mets au congel poour plus tard (pour papabus ou la babysitter, on ne sait jamais)

 20180228_09023320180304_085726

J'arrive à dire que « j'allaite mon enfant » sans douter de cette phrase

( avant quand je la prononçait je n'y croyais pas tout à fait, je disais plutôt « j'allaite mais... »).

 

J'ai réussi ma relactation et je suis heureuse.

 

Tout ça pour te dire que quelque soit le choix que tu fais ou que tu feras pour nourrir ton enfant

il sera bon, car ce sera ton choix.

 

Crois en toi.

20180228_114758