Et si c’était moi ?

La semaine dernière je te racontais comment j’avais craqué, comment je m’étais mise à pleurer tout à coup, accablée par le stress provoqué par l’entrée de Bubus dans le fameux « terrible two » crevée par la grossesse de bébé2, du travail, des travaux dans le futur appart… Ce même jour où juste après avoir pleuré, la […]